Notre jolie beagle née le 15 octobre 2010, a enfin, au bout de tant d’années de box, trouvé SA famille . En période de confinement, notre si peureuse Goya est enfin déconfinée. A elle la maison, l’herbe fraîche, les coussins moelleux et les bonbons délicieux !

La pitchoune qui a vécu le début de sa vie dans une meute de 80 chiens, au milieu d’une forêt où ils ont dû trouver asile en se creusant des galeries. Comment se nourrissaient ils, comment vivaient ils ? Après le sauvetage 30 millions d’amis, elle a pu au moins trouver un toit, une nourriture correcte, un endroit propre, au refuge. Mais jamais elle n’a voulu se laisser caresser, elle faisait sa chipie quand elle connaissait bien les personnes, mais si l’on approchait la main, hop, je pars !

Et puis, enfin, l’incroyable s’est produit, l’inespérée adoption de Goya par une personne qui connaissait son passé, et qui n’appréhendait pas l’immense patience qu’il allait falloir pour apprivoiser cette petite bombe…

Et ma foi, de petits miracles en petits miracles, même si parfois, c’est minuscule, le progrès nous semble immense, et ça l’est !! merci Marie..